Recours pour les acteurs et bénéficiaires: un mécanisme de gestion de plaintes pour la REDD+

 

Le Bureau National des Changements Climatiques, du carbone et de la REDD+ et les DREDD dans la zone du PRE AA effectuent un atelier de partage d’expériences sur le mécanisme de gestion de plaintes afin de finaliser le MGP pour la REDD+ à Madagascar.

IMG 20200303 094944

 Le MGP REDD+ se veut absolument accessible par toutes les catégories d’acteurs à tous les niveaux infranationaux. Cette accessibilité est conditionnée par la mobilisation des entités les plus proches des populations bénéficiaires, à savoir au niveau du Fokontany, de la commune, de la région et au niveau central. Cette approche devrait également permettre la résolution des plaintes de manière consensuelle à chaque niveau selon la compétence des entités de gestion.

Une attention particulière est également portée aux groupes vulnérables tels que les femmes, les enfants, les personnes âgées et les personnes atteintes d’handicap afin que toutes les plaintes, de même que tous les plaignants, soient traités d’une manière impartiale dans le processus.

L’objectif pour la REDD+ est de développer un circuit à la fois court, efficace, accessible et pratique.

 

Des tests d’opérationnalisation avant la mise en œuvre

 

Des tests d’opérationnalisation du MGP REDD+ seront menées dans les régions Alaotra-Mangoro et SAVA dans l’objectif de le mettre en pratique. Ces tests devraient permettre d’anticiper d’éventuelles difficultés non-envisagées et d’enrichir les scénarios possibles dans la mise en œuvre. A l’issue des consultations régionales et des expérimentations sur terrain, le mécanisme de gestion de plaintes validé fera l’objet de renforcements de capacité des acteurs et d’une vulgarisation du guide de gestion des plaintes.  L’ensemble des paramètres pour l’opérationnalisation du mécanisme devra être mis en place avant le lancement du Programme de Réduction d’Emissions « Atiala Atsinanana ».

 

REDD+ : A national challenge

reboisement

Conscient du problème de réchauffement climatique au niveau mondial, Madagascar s’engage au processus REDD afin de réduire ses émissions dues à la déforestation et la dégradation des forêts.

Afin de promouvoir un développement durable, respectueux de l’environnement et soucieux des enjeux des changements climatiques, Madagascar avec l’appui des partenaires procède au développement qui passe notamment par la lutte contre la déforestation et la dégradation des forêts et la poursuite, voire l’accélération l’accroissement de la production agricole, à travers une stratégie visant à améliorer la gouvernance des ressources naturelles,...

Read more ...



Videos


All videos
The National Office of Coordination REDD+ | Madagascar
RESOURCES